Le Botox

La toxine botulique est une substance naturelle, plus précisément, une bactérie à l’origine de la neuro-intoxication dont l’utilisation première était médicale. Le Botox présente des effets considérables dans certaines affections ophtalmologiques comme le strabisme, dans certains troubles urologiques comme le torticolis spasmodique affectant certains muscles et dans le traitement de la transpiration excessive ou hyperhidrose. Prescrite en quantité infime, la toxine botulique est totalement inoffensive. Cependant, l’efficacité et la sécurité des injections de toxine botulique relèvent du sens esthétique du praticien qui doit non seulement jauger la dose exacte de toxine à administrer, mais également définir les endroits précis à injecter.

 

Le traitement au Botox: Comment ça marche?

Les injections de Botox sont administrées directement sur les muscles faciaux afin de les paralyser de façon temporaire. Cette paralysie est une manifestation de l’impossibilité de contracter les muscles provoqués par l’arrêt de la transmission de l’influx nerveux. En effet, le BTX.A. bloque la libération de neurotransmetteurs ai niveau des synapses ou points de liaison entre le nerf et le muscle. Force est de constater que la toxine botulique n’endommage pas les muscles, elle agit sur les nerfs qui le contrôlent. Cette intervention suit un protocole médical.

Les résultats du Botox

Les résultats commencent à faire surface après une ou deux journées suivant le traitement. L’effet optimal est obtenu après 4 à 6 semaines. Les injections sont déconseillées après avoir consommer du tabac, durant la grossesse, lors de traitements anticoagulants et également lors de la prise d’antibiotiques.